vue-nature

07 mars 2010

une page se tourne

Bonjour à tous !
Je suis rentrée de vacance il y a environ 1 semaine....excusez mon absence sur la blogosphère. En Dominique, j'ai découvert beaucoup de choses passionnantes et un art de vivre merveilleux.
Ainsi, je me suis rendue compte que ce blog ne me correspondait plus...que je n'étais plus vraiment motivée pour écrire des post ici. Mais ne voulant pas abandonner l'univers des blogs, j'ai cherché un nouvel hébergeur pour changer complètement de style.

Voilà, j'ai trouvé, je suis maintenant chez Blogger et mon nouveau blog est d'or et déjà créé.
Son esprit a totalement changé, je vous laisse découvrir cela dans mon message d'ouverture :
Son nom : les carnets du refuge

En espérant sincèrement qu'il vous plaise et que vous serrez nombreux à le visiter et laisser des commentaires.
Ce blog-ci se termine donc là, merci de l'avoir suivi durant les 264 messages qui le compose.
A très bientôt pour un nouveau départ.

Savoyarde

Posté par savoyarde à 11:15 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


02 mars 2010

la forêt et l'océan

banni_re_2

Pour cette nouvelle journée, départ en vitesse ! A 8h30 je suis déjà dans un taxi m'emmenant à La plaine, un magnifique village au bord de l'océan Atlantique. Il me dépose devant un restaurant tenu par des français (écouter un peu ma langue maternelle me fera du bien !). Ici, coule une grosse rivière du nom de Taberi qui se jette dans l'océan très proche.

jour7_taberi

Et ma déception fût très grande lorsque je me rendis compte de 2 espèces d'oiseaux qui pêchaient là, en contre bas. Je m'explique, pour la première fois depuis mon arrivée ici, je suis partie sans mon Sigma 120-400 mm ! Et les deux espèces que j'avais en face de moi n'étaient rien de moins qu'un Martin-pêcheur d'Amérique et qu'un Héron vert, les deux pêchant les petits poissons de la rivière. Voici une photo médiocre du héron, faite avec mon objectif de paysage (16-85 mm), une prouesse en soi^^.

jour7_h_ron_vert

Et puis je décide de longer la côte en passant par la plage. Celle-ci est recouverte de sable noir (un vestige de l'activité volcanique de l'île), on ne voit pas ça tous les jours ! Hélas, la pluie a décidé d'être de la parti, je rentre donc me mettre à l'abri dans le restaurant des français !

jour7_plage_noire

De là, il y a un départ de randonnée d'environs 2h. On monte sur une crête, on traverse une rivière et l'on rentre en longeant une bananeraie. Le parcours me plaît, j'y vais. Une fois arrivée sur la crête en question, j'observe les souches d'arbres jonchant le sol, et que vois-je ? De très nombreux Bernard-l'hermite ! Je ne vous met qu'une photo car ils seront le sujet d'un prochain post.

jour7_bernard

Mais au bout de 45min de marche, le chemin que je voyais a disparu, la végétation ayant pris le dessus ! Je continu donc à l'aveuglette, me disant qu'il me suffit de descendre d'un côté ou d'un autre et je tomberai toujours sur la rivière. Au pire, je n'aurai qu'à la descendre pour retomber à mon point de départ ! Mais l'aventure s'avéra plus difficile que cela, en effet se frailler un chemin en pleine jungle et sans machette est plus compliqué que ce que l'on imagine !
Mais tant bien que mal, j'arrive à ladite rivière. Le paysage est superbe et j'observe encore ces petites libellules en nombre :

jour7_libellule

Et avec une grande chance j'arrive à retrouver le chemin de la bananeraie me ramenant au restaurant ! L'expérience fût enrichissante mais quelle ne fût pas ma surprise de voir cette oiseau surgir de nul part et se poser devant moi :

jour7_colibri_mad_re3

Et oui, un superbe Colibri madère, je suis encore sous le choc !
Ma matinée se termina ainsi, place maintenant à l'après-midi. Je me suis rendue à Emerauld pool, dans la Réserve forestière centrale. En une quinzaine de minute de marche à travers une forêt toujours aussi magnifique et luxuriant (voir photo), je peux contempler une magnifique cascade formant un petit bassin couleur émeraude en contre-bas. Ce lieu est superbe car en pleine jungle !

jour7_emerauld_pool

jour7_emerauld

Ma journée se termine donc en douceur, dans la fraîcheur et la bonne humeur !

A bientôt !

Posté par savoyarde à 14:28 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

24 février 2010

Un aperçu.............

banni_re_2

Aujourd'hui, un aperçu des oiseaux de l'île. Sur les 166 qui ont été répertoriée, je n'en ai observé que 11 et identifié 8. Mais le problème c'est que, mis à part l'excellent site oiseaux.net, je n'ai aucune autre source d'information !
En premier lieu, je vous présente mon favoris (!) : le Sucrier à ventre jaune
L'élaboration de son nid pour la reproduction prend environs 1 semaine, mais en quelques heures il peut également construire un nid pour passer la nuit à l'abri. Ce petit oiseau est nectativore (se nourrissant de nectar)  mais il ne procéder à un vol stationnaire comme le colibri. Pour prendre son précieux liquide il incise la tige à la base de la corolle et peut ainsi s'en gaver !

jour5_sucrier_ventre_jaune_1

Dans un second temps voici un oiseau qui, d'allure, me rappel beaucoup notre guêpier. Il s'agit du Tyran gris. Cet oiseau est répandu sur le continent américain et il se nourrit de gros insectes. Il est grégaire mais très agressif envers les autres espèces.

jour6_oiseaua

jour6_oiseaub

Et je vais finir ce sujet avec la palme, toute catégorie confondue, du plus belle oiseau de l'île. J'ai nommé le Colibri madère. Hélas, je n'arrive pas à trouver plus d'infos dessus....

jour7_colibri_mad_re

jour7_colibiri_mad_re2

PS : Pour Carlib, voici deux autres photos de la libellule en question. Je précise, qu'ayant voulu voyager léger (on ne m'y reprendra plus !) je n'ai sur moi aucun livre me permettant d'identifier les libellules que je vois. C'est volontiers que j'accepterai un coup de main !

jour4_lib_inconnue1

jour4_lib_inconnue2
A très bientôt !!!

 

Posté par savoyarde à 14:08 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

22 février 2010

le sud de l'île

banni_re_2

Tout d'abord et avant de commencer ce sujet, une précision s'impose : l'île où je suis est surnommée « Nature Island » mais son vrai nom est la Dominique, à ne pas confondre avec la République dominicaine ; en effet « «mon » île se situe entre la Guadeloupe et la Martinique. La formation de la Dominique date d'environs 12 millions d'années et comme la plupart des îles son origine est volcanique. A la différence près qu'ici il n'y a pas un volcan mais de nombreux, les plus jeunes s'entassant sur les plus vieux ! C'est donc cela qui confère à cette île tant de paysages escarpés, de plages au sable noir et roches volcaniques.

jour_3_volcanique

Aujourd'hui je visite donc le sud de l'île. Je pars de Délice en taxi (sur la côte Atlantique), je passe par Petite Savane, Bagatelle, Belle Vue et j'arrive à Souffrière sur la côte de la Mer des Caraïbes. Ce gros village est, à la base, un village de pêcheurs. J'ai donc pu observer quelques pélicans tranquillement installés sur de petites embarcations.

jour_4_p_lican

Je pars visiter quelques sources d'eau chaude sulfureuses sortant des entrailles de la Terre. Hélas ma déception fût grande une fois sur place. J'avais devant moi un lieu totalement aménagé pour les touristes. Nous étions loin de l'authenticité promise !! Je décide de continuer ma route pour ne pas rester sur une mauvaise impression de la Dominique. Je commence alors à avoir faim : direction la presque île de Scott's Head. La vue sur les sommets volcaniques est absolument superbe !

jour_4_scott_s_head

Une fois mon sandwich avalé, je me dirige vers Trafalgar Falls en espérant y trouver un site resté naturel. Après plus de une heure passée en taxi et dix petites minutes de marche sous le couvert végétal tropical, je la découvre ! Cette superbe cascade, surgissant des roches et formant des piscines naturelles en contre bas.

jour_4_chute_eau1

Sur place, j'observe 2 espèces de libellules. Le décor est grandiose, je sais pourquoi je suis en Dominique !

jour_4_libellule1

jour_4_libellule2

Après plus de 1h passée à photographier, admirer....je décide de rentrer à mon bungalow. Je traverse les mêmes villages multicolors où les maisons de luxes côtoient les cabanes de tôl !

jour_4_village

A la vue de cette journée bien remplie je me rend compte du fort potentiel de l'île. Il y a tant à découvrir !!
A bientôt !!

Posté par savoyarde à 18:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 février 2010

de retour !

Bonjour à tous ! Que c'est bon de retrouver la blogosphère après une si longue absence !!!!
Comme je vous le disais il y a quelques temps, je suis arrivée hier à "Nature Island". Il s'agit d'une île dans les caraïbes, placée juste entre la Guadeloupe et la Martinique.
Comme vous vous en doutez, cette toute petite île, qui est très loin du tourisme de masse, possède un débit internet très bas ! Je ne sais donc pas si je pourrai poster des messages tous les jours.....Je ne vous promet rien !
Mais revenons plutôt à cette superbe île !
Ce message sera court car mon PC n'a plus de batterie.....
Enfin, ici la température est d'environs 30°C la nuit avec un taux d'humidité élevé. Et puis, fait important, je teste l'écotourisme !
Je suis donc logée dans une cabane en pleine jungle tropicale ! Mais je vous raconterai les détails plus tard.
La nature est exubérante et les lézards jaunes sont très communs ainsi que des sortes de petits grimpereaux jaunes et noirs !!!
Voilà, mon PC crie qu'il n'a plus de batterie, je dois arrêter mon message là.
Dans le prochain, promis, il y aura plus de photos et d'explications !!!

jour_3_notre_bungalow 
jour_3_oiseau3a

jour_3_route_resto
A très bientôt  !!!!!!!!!

Posté par savoyarde à 15:03 - - Commentaires [6] - Permalien [#]


04 février 2010

une petite pause

Bonjour à tous,
je préfère mettre ce blog en pause pour 2 semaines car, m'occupant du recensement de ma commune, je n'ai vraiment plus le temps de poster des messages !!
Bien sûr, je continu autant que possible de visiter vos blogs respectifs.
Rendez-vous ici, même heure (^^) dans 2 semaines !

violettes
A bientôt !

Posté par savoyarde à 07:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

30 janvier 2010

prochaine saison : le printemps

Aujourd'hui, je trouve quelques minutes pour poster ce message. Tout d'abord, je tiens à vous remercier pour votre fidélité à ce blog. Je lis tous vos commentaires, sans exception et j'essaie également de visiter régulièrement vos blogs respectifs.
Bref, ce soir j'arpente mon disque dur en quête d'une belle photo que je n'ai pas encore montré. En effet, en ce moment je n'ai plus le temps de sortir mon D300.
Et puis, d'un dossier à l'autre, je trouve cette photo précisément :

jeunes_pousses

Il s'agit, comme vous pouvez le voir, d'une jeune pousse ayant trouvée une place favorable dans une souche d'arbre. Ce cliché a été réalisé le printemps dernier.
Je trouvais cette photos symbolique de la vie renaissant au printemps. Chaque hiver la nature toute entière s'engourdit et disparait parfois sous un épais manteau blanc. Certaines espèces ont la chance de ne faire que s'endormir (les arbres, les rongeurs....) mais pour quelques espèces (végétales notamment) c'est la disparition pure et simple. On ne voit plus rien de la magnifique orchidée qui fleurissait ici il y a 2 saisons. Heureusement, les bulbes et autres racines tiennent bon et ne compte pas lâcher avant que de superbes fleurs  poussent à nouveau.
En un mot, vivement que le printemps revienne avec son lot de surprises. Certains végétaux auront disparus, d'autre apparus.

Mais Savoyarde c'est aussi un site : vue-nature.fr

Posté par savoyarde à 19:59 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

21 janvier 2010

espèce numéro 9

banni_re

Je vous propose de faire un petit tour du côté des libellules, également appelées odonates. Pour cela, voici une espèce que je n'ai rencontré qu'une seule fois et dont je n'ai pu tirer qu'une photo. Voici l'Agrion délicat :

agrion_d_licat_m_le

Il s'agit également de ma "plus belle prise" de l'été dernier. En effet, cette espèce est classée sur liste rouge en Europe avec l'annotation "rare". Dans ma région de Rhône-Alpes, cet agrion est vulnérable.
Sur la photo ci-dessus, j'ai pu identifier un mâle pour 2 raisons : son corps est entièrement rouge et il ne porte pas de bandes anthéhumérales (c'est à dire de bandes sur le thorax).
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, cette libellule n'appartient pas à la famille des Agrions mais à celle des Ceriagrions. De plus, il s'agit de la seule représentante de cette famille en France ; et plus généralement en Europe (sauf la Grèce, où elle cohabite avec la deuxième espèce de Ceriagrion).
Pour ne pas confondre l'Agrion délicat avec la Petite nymphe au corps de feu, le critère le plus sûr est la couleur des pattes. Rouge pour le premier et noire pour la seconde.

Pour finir, et parce que ce post commence à être long sans autre photo, nous pouvons remarquer que cette libellule est un indicateur de la qualité de l'eau. L'Agrion de mercure est un indicateur de bonne qualité pour les eaux courantes, et, au contraire, l'Agrion délicat est un indicateur pour les eaux stagnantes.
Il est donc très important de préserver cette espèce ne se reproduisant que dans les marres saines et fleurant bon la menthe !
********************************************************************************************************
PS : comme vous le voyez, j'essaie de publier régulièrement de nouveaux messages. Merci de votre patience et de vos visites sur le blog !
En espérant retrouver, prochainement, un rythme journalier, ou tous les 2 jours. Quoi qu'il en soit, à partir du 17 février, je pars en vacance. Il y a donc tout à parier que je publie des messages tous les jours pour vous faire visiter, à vous aussi, ma destination restée secrète.

Mais Savoyarde c'est aussi un site : vue-nature.fr

Posté par savoyarde à 12:17 - - Commentaires [7] - Permalien [#]

17 janvier 2010

quelques explications

Bonjour à tous,
comme vous l'avez remarqué, depuis quelques jours, le blog est au point mort. Ce n'est pas que je manque de photos, mais plutôt de temps, comme toujours. Il faudrait inventer les journées de 30 heures !!
Bref, je pars du principe que vous suivez l'évolution de ce blog et que je vous connais tous plus ou moins bien. Partant de ce principe, je vous dois quelques explications.
Tout d'abord, je m'occupe du recensement de ma commune, soit 300 maisons à faire en moins de 4 semaines. Je n'avais pas prévu que la tâche serait si compliquée surtout sans voiture....mais c'est un autre problème...qui tombe bien mal !
Cela me prend tout mon temps et en parlant de temps, le météo n'est pas très clémente. Pluie et nuages depuis 3 jours....
Pour ce qui est de mes chères mangeoires, plus le temps, non plus de les alimenter. Heureusement, que le temps c'est radoucit et que j'ai pu arrêter le nourrissage en douceur. Mais cela me rend bien triste car j'avais tout préparé depuis des mois, débroussaillement, construction des mangeoires...
Donc, plus le temps nécessaire pour faire des photos.
Parrallèlement, j'essaie de continuer mon site web. Dernièrement, j'ai pu publier un glossaire naturaliste.
Enfin, je dois également préparer les derniers détails de mon voyage de 10 jours, pendant les vacances de février. La destination plaira aux amoureux de nature ! Mais je ne vous en dis pas plus.
Voilà pour les explications. Bien sûr, je vais continuer autant que faire se peut, mon projet 2010.
En conclusion, ne m'en voulez pas si, parfois, rien de nouveau n'est publié sur ce blog...
Merci et à bientôt !

argus
Un argus prit cet été

Posté par savoyarde à 10:19 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

14 janvier 2010

espèce numéro 8

banni_re

Pour l'espèce du jour, je vous propose un insecte. Mais à cause d'un problème de photo, je vais vous parler d'une famille et non pas d'une espèce en particulier. J'ai nommé les Pentatomidae, autrement dit les punaises. Comme tous les insectes, leur corps est divisé en 3 parties : la tête, le thorax et l'abdomen.
Le régime alimentaire des punaises est très varié selon les espèces, mais la plupart se nourrissent de sève. La digestion de celle-ci est grandement facilité par les bactéries vivant dans leurs intestins. Quand elle pond, la femelle transmet ces bactéries aux jeunes.

Voici la Punaise arlequin :
punaise_arlequin2

De plus, il s'agit de la sous-espèce italicum, ayant les pattes noires et rouges et non entièrement rouge comme la sous-espèce lineatum. Les couleurs de cette punaise indique à ses éventuels prédateurs qu'elle est toxique. On l'a trouve principalement sur les ombellifères.

Et voilà la punaise Carpocoris fuscispinus :
Carpocoris_fuscispinus

Sa coloration est variable, allant de l'orange au gris en passant par le brun. Il s'agit là d'une punaise de la génération été car ses "angles" sont plus foncés que ceux de la génération automne.
Hélas, je n'ai pas pu trouver d'autres informations sur les punaises....et je ne possède pas d'autres photos....

Mais Savoyarde c'est aussi un site : vue-nature.fr

Posté par savoyarde à 07:49 - - Commentaires [5] - Permalien [#]